Récemment dans la catégorie Evénements

 

En sa qualité d'école formant des ingénieurs aux secteurs de l'aéronautique et du spatial, l'IPSA ne pouvait pas être absent au 51e Salon International du Bourget organisé du 15 au 21 juin 2015. « Notre troisième campus devrait même se trouver au Bourget », s'amuse d'ailleurs Sylvie Guigou, directrice déléguée des relations entreprises de l'école. Présente lors de l'événement, elle revient avec trois partenariats, respectivement signés avec ces trois acteurs majeurs que sont AKKA Technologies, Altran Technologies et le Centre national d'études spatiales (CNES).

partenariats_ipsa_salon_international_bourget_2015_signatures_convention_entreprises_altran_akka_technologies_cnes_01.jpg
Pourquoi l'IPSA ne manque jamais une occasion de participer au Salon du Bourget ?
Tout d'abord, l'école s'y rend pour informer les visiteurs présents, qu'il s'agisse de lycéens, d'étudiants ou d'industriels souhaitant en savoir plus sur la formation que nous proposons. Ensuite, cet événement est aussi l'occasion pour nous de recroiser un nombre conséquent d'Anciens désormais installés dans leur vie professionnelle. Enfin, c'est également l'occasion d'officialiser la signature ou la reconduite de partenariats.

partenariats_ipsa_salon_international_bourget_2015_signatures_convention_entreprises_altran_akka_technologies_cnes_04.jpg

Anne Chamarande, responsable communication et recrutement d'AKKA Technologies et Sylvie Guigou

Justement, cette année l'IPSA a fait le plein de partenariats. Il y a d'abord celui avec AKKA Technologies. En quoi consiste-t-il ?
AKKA Technologies est une société d'ingénierie qui travaille dans les secteurs aéronautique, automobile et ferroviaire avec qui nous avions déjà commencé à établir des liens assez forts en 2013 avec un premier partenariat qui permettait de répondre à ses attentes en matière de stagiaires et d'ingénieurs issus de l'IPSA mais pas seulement. En effet, AKKA Technologies possède un pôle recherche en Allemagne qui se veut proche de nos domaines de compétences et d'activités, notamment sur les systèmes embarqués, les structures et les matériaux. Depuis deux ans, ce pôle propose des sujets de projets d'études à nos IPSAliens de 5e année qui, répartis en équipes, doivent les mener à bien d'octobre à janvier. Généralement, une fois ce projet mené, AKKA Technologies prend en stage un à deux étudiants de l'équipe concernée pour souvent les recruter définitivement par la suite. Ce nouveau partenariat signé lors du Salon du Bourget 2015 renouvelle simplement cet accord. C'est donc un partenariat centré sur l'insertion professionnelle de nos étudiants et diplômés - l'entreprise intervenant sur le Forum Entreprises et nos ateliers de simulations d'entretiens - mais aussi sur la recherche. Cela fait d'AKKA Technologies l'un de nos partenaires forts, d'autant que l'entreprise intervient également au sein des conseils d'administration et de perfectionnement de l'IPSA pour apporter son expertise.

partenariats_ipsa_salon_international_bourget_2015_signatures_convention_entreprises_altran_akka_technologies_cnes_03.jpg

Sylvie Guigou et Sandra Durand, responsable recrutement adjointe Altran technologies Paris

Qu'en est-il du partenariat signé avec Altran ?
Nous travaillons maintenant avec le Groupe Altran depuis plusieurs années, notamment avec leurs Innovation Makers de l'industrie aéronautique. Le Groupe Altran, leader mondial du conseil en innovation et ingénierie avancée recrute régulièrement des ingénieurs et stagiaires de l'IPSA et leurs équipes participent fréquemment aux différents évènements Entreprises organisés au sein de l'école (Ateliers RH, Forum Entreprises, ...). Avec Sandra Durand, responsable adjointe du recrutement en région Île-de-France, nous avons décidé de passer à l'étape supérieure en formalisant cette collaboration tacite et en l'élargissant au niveau national, voire international. Le Salon du Bourget était l'occasion idéale pour sceller ce nouveau partenariat.

partenariats_ipsa_salon_international_bourget_2015_signatures_convention_entreprises_altran_akka_technologies_cnes_02.jpg

Stéphane Roberdet, directeur de la formation représentant Hervé Renaudeau, directeur général de l'IPSA, et Marc Pircher, directeur du Centre Spatial de Toulouse, représentant Jean-Yves Le Gall, président du CNES

Enfin, le dernier partenariat signé concerne le CNES avec qui la direction de la recherche et de l'innovation de l'IPSA s'implique déjà au sein du projet Perseus.
Comme pour nos partenaires, cet accord avec le Centre spatial de Toulouse (CST) tourne autour des mêmes axes de collaborations, à savoir les stages, l'emploi et la proposition de projets d'études pour les 5es années. Pour autant, notre rapport avec le CST du CNES est différent. Ainsi, pour notre option Conception des Systèmes Spatiaux (CSS), nous avons des enseignants venant du CNES Toulouse depuis plusieurs années, afin de renforcer encore cette option - plus d'une trentaine d'heures seront aussi dédiées au système spatial dès la 4e année à compter de la rentrée 2015-2016. Nous aurons également Hubert Diez, le responsable des Relations avec l'Enseignement Supérieur au CNES, qui interviendra au sein de notre conseil de perfectionnement.



Dassault Systèmes, également nouveau partenaire de l'IPSA
L'IPSA n'attend pas d'être au Salon du Bourget pour signer des partenariats. Quelques jours après l'événement, l'école a ainsi officialisé un autre accord avec Dassault Systèmes. Spécialisée dans la conception (CAO, calculs, etc.), l'activité de cette entreprise fait écho à la spécialisation proposée par l'IPSA avec l'option Mécanique & Structures (MS) qui s'axe principalement sur la conception des systèmes aéronautiques et spatiaux. Avec ce nouveau partenariat, Dassault Systèmes s'engage à participer aux différents événements organisés par l'école pour ses étudiants (Forum Entreprises, Ateliers RH).

   

Le 18 juin 2015, l'IPSA était partenaire de l'opération de l'association Elles Bougent menée lors du 51e Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget. 150 lycéennes et collégiennes étaient ainsi accompagnées par des professionnelles et neuf étudiantes de l'école pour découvrir le secteur de l'aéronautique. Parmi les IPSAliennes présentes se trouvait Héloïse Kerandel (IPSA promo 2018). Elle revient sur cette expérience un peu particulière de guide.

ipsa_elles_bougent_salon_international_aeronautique_bourget_2015_operation_association_lyceennes_collegiennes_decouverte_femmes_ingenieures_visite_03.jpgipsa_elles_bougent_salon_international_aeronautique_bourget_2015_operation_association_lyceennes_collegiennes_decouverte_femmes_ingenieures_visite_02.jpg
Passionnée d'aviation depuis l'enfance, visiteuse régulière du Salon aéronautique de Landivisiau et passée par un stage à la Base d'aéronautique navale de Lanvéoc-Poulmic, Héloïse Kerandel était une candidate parfaite pour servir de guide aux lycéennes et collégiennes ayant répondu à l'invitation de l'association Elles Bougent lors du Salon du Bourget 2015. « Quand on m'a proposé de participer à l'opération, je me suis dit que ce serait une bonne occasion de montrer aux jeunes filles que des femmes peuvent également s'épanouir dans ce secteur, explique l'étudiante originaire de Brest. Pour moi, c'est normal mais peut-être que pour d'autres filles, cela peut être plus compliqué de franchir le pas. Du coup, j'espère modestement avoir pu en convaincre certaines de se lancer ! »

ipsa_elles_bougent_salon_international_aeronautique_bourget_2015_operation_association_lyceennes_collegiennes_decouverte_femmes_ingenieures_visite_06.jpgipsa_elles_bougent_salon_international_aeronautique_bourget_2015_operation_association_lyceennes_collegiennes_decouverte_femmes_ingenieures_visite_04.jpg
Durant cette journée, Héloïse s'est donc occupé d'un groupe d'élèves de 3e. Sa mission ? Leur faire partager sa passion et répondre aux nombreuses questions que pouvaient se poser les jeunes filles au fur et à mesure de la visite du Salon. « Nous avons fait le tour de plusieurs grandes entreprises du secteur, comme Safran, Dassault ou encore Thales, mais aussi de simulateurs de vol par exemple, poursuit l'IPSAlienne. Les collégiennes devaient également participer à un quiz sur le monde de l'aéronautique. C'était un moment très convivial : ça faisait plaisir de les voir si motivées et curieuses ! Personnellement, ça m'a également permis de venir pour la première fois au Salon du Bourget et de rencontrer des femmes ingénieures déjà en place qui ont pu partager avec nous leurs parcours et missions. Leurs CV étaient assez impressionnants ! »

ipsa_elles_bougent_salon_international_aeronautique_bourget_2015_operation_association_lyceennes_collegiennes_decouverte_femmes_ingenieures_visite_01.jpgipsa_elles_bougent_salon_international_aeronautique_bourget_2015_operation_association_lyceennes_collegiennes_decouverte_femmes_ingenieures_visite_05.jpg

   

Comme chaque année depuis huit ans, l'Établissement Français du Sang (EFS) se mobilise pour la Journée mondiale des donneurs de sang (JMDS) qui a lieu le 14 juin. Pour l'occasion, pendant le mois de juin, près de 300 lieux de collecte accueilleront tous ceux qui souhaitent donner leur sang dans toute la France et les DOM. Pour en savoir plus sur cette journée et le don du sang de manière générale, rendez-vous sur le site dédié jedonnemonsang.net et suivez l'EFS sur Facebook et Twitter.

   

Comme tous les ans à l'approche de l'été, l'IPSA participe en 2015 à différents meeting aériens et autres événements rassemblant les passionnés du ciel. Venez découvrir l'école à l'occasion de trois rendez-vous prestigieux !

ipsa_meeting_2015_temps_helices_cerny_ferte_alais_aviation_aeronautique_rencontres_ecole_mai_juin_bourget_centenaire_tours_salon_appareils_01.jpg
Le Temps des Hélices 2015, les 23 et 24 mai à l'Aérodrome de Cerny-La-Ferté-Alais
Événement majeur qui marque le début de la saison des meetings aériens en France, Le Temps des Hélices est axé sur les ailes anciennes. Son édition 2015 comptera deux temps forts chaque jour avec une matinée réservée à l'exposition statique de 150 appareils historiques et une après-midi réservée à un show aérien comptant près d'une centaine d'avions. L'IPSA vous y donne rendez-vous pour vivre un grand moment de passion aéronautique.

Le Temps des Hélices 2015
Les 23 et 24 mai 2015, de 9 h à 18 h 30.
Aérodrome de Cerny-la Ferté-Alais
91590 Cerny / La-Ferté-Alais

Plus d'informations sur l'évènement ici.



ipsa_meeting_2015_temps_helices_cerny_ferte_alais_aviation_aeronautique_rencontres_ecole_mai_juin_bourget_centenaire_tours_salon_appareils_02.jpgMeeting du Centenaire 1915-2015, le 7 juin sur la base aérienne 705 de Tours
Pour la première fois, l'IPSA participera au Meeting de Tours, sur la mythique base aérienne de la ville. Ce meeting aura une particularité : les 100 ans d'existence du camp d'aviation de Parçay-Meslay. À travers des expositions et des démonstrations en vol, les visiteurs découvriront un siècle d'histoire aéronautique en Touraine ainsi que les liens entre la base aérienne et son environnement local. Cette journée exceptionnelle se terminera par la présentation en vol de la célèbre Patrouille de France.

Meeting du Centenaire 1915-2015
Le 7 juin à partir de 9 h à la base aérienne 705 de Tours
Route Nationale 10, 37000 Tours

Plus d'informations sur l'évènement ici.



ipsa_meeting_2015_temps_helices_cerny_ferte_alais_aviation_aeronautique_rencontres_ecole_mai_juin_bourget_centenaire_tours_salon_appareils_03.jpg

51e édition du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) de Paris-Le Bourget, du 15 au 21 juin
Plus grand évènement consacré à l'industrie aéronautique et spatial, le Salon International du Bourget pourra logiquement compter sur la présence de l'IPSA (lors des journées ouvertes au grand public les 19, 20 et 21 juin) et des acteurs du secteur aérospatial du monde entier. Une semaine immanquable pour tous ceux et celles qui souhaitent découvrir les nouveaux appareils des différents constructeurs et assister à de nombreuses démonstrations en vol de divers appareils civils et militaires.

51e édition du Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace
Du 15 au 21 juin, de 8 h 30 à18 h au Parc des Expositions Paris-Le Bourget
Carrefour Charles Lindbergh
93350 Le Bourget

Plus d'informations sur l'évènement ici.

   

Pour tous les membres de la promotion 2014 de l'IPSA, le vendredi 10 avril 2015 restera une date inoubliable puisqu'elle marquait la fin de leur parcours au sein de l'école. Au cours d'une cérémonie de remise des titres organisée dans la prestigieuse Maison de l'Unesco (Paris 7e), l'ensemble des diplômés se retrouvait ainsi une dernière fois avant d'officiellement se lancer dans la vie active. Découvrez la vidéo qui immortalise ce moment-clé de la carrière de ces jeunes ingénieurs prometteurs.

   

Prédire les performances futures de l'avion, valider la conception ou encore simuler les cas extrêmes de vol : les essais en soufflerie contribuent en bien des façons au développement des avions bien avant leur premier vol. Pour aborder cette étape cruciale de l'ingénierie aéronautique, l'IPSA, en partenariat avec la Royal Aeronautical Society (RAeS), invite Guy Boyet, adjoint au directeur des grands moyens techniques à l'Onera (le centre français de la recherche aéronautique, spatiale et de défense) pour une nouvelle conférence le mardi 19 mai 2015 dans les locaux de l'école.

conference_mai_2015_onera_ipsa_raes_royal_aeronautical_society-souffleries_01.jpg
Nécessaires à la certification des appareils civils et militaires, les essais en soufflerie sont aujourd'hui un point de passage obligé entre la phase de conception des bureaux d'études des constructeurs et les essais en vol. La conférence balaiera l'architecture d'une soufflerie moderne et le bilan des techniques de mesures utilisées, notamment les méthodes optiques qui émergent depuis une dizaine d'années et qui donnent accès à des paramètres physiques jusque-là inaccessibles à la mesure. La justification de la stratégie d'emploi de ces infrastructures et de l'approche conjointe par calcul numérique sera également expliquée par Guy Boyet. Ingénieur, expert et pédagogue, ce dernier profitera de l'événement pour aborder avec un brin d'humour la teneur scientifique spécifique aux essais en soufflerie.

L'IPSA et la RAeS présentent la conférence « Rôle stratégique des souffleries dans le cycle de développement des avions »
Animée par Guy Boyet le mardi 19 mai 2015 à partir de 18 h 30 à l'IPSA.
7-9 rue Maurice Grandcoing
94200 Ivry-sur-Seine
Métro Ligne 7 Mairie d'Ivry ou RER C Station Ivry-sur-Seine

Conférence ouverte au public : inscription obligatoire (dans la limite des places disponibles)

Suivez et participez à la conférence sur Twitter avec le hashtag #ConfIPSA


conference_mai_2015_onera_ipsa_raes_royal_aeronautical_society-souffleries_02.jpg

À propos de l'Onera :
Centre français de la recherche aéronautique, spatiale et de défense, l'Onera répond aux enjeux des industriels de ces secteurs en utilisant des moyens d'expérimentation uniques en Europe. Les recherches de cet organisme pluridisciplinaire ont pour but d'anticiper les ruptures technologiques et de mettre une expertise de haut niveau, nécessaire dans les grands choix technologiques, au service des entreprises et de l'État.

   

Ceux qui décident de rejoindre l'IPSA le font bien souvent par attrait pour le monde de l'aéronautique et du spatial. Pour attiser encore plus leur passion, l'école a organisé en février dernier une dizaine de visites du Bourget pour ses étudiants de 1re année. Retour sur ces balades à travers l'histoire de l'aviation.

visite-ipsa-bourget-etudiants_1re_annee_musee_air_espace_aeronautique_passion_ingenieurs_avions_moteurs_professionnels_tarmac_01.jpg
Emmenés par leur enseignant en Introduction au monde l'aéronautique (et Ancien de l'école) Julien Bottenmuller, les différents groupes d'étudiants de 1res années de l'IPSA ont, chacun leur tour, pu vivre une journée rêvée. Tous ont d'abord commencé par la visite du Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget, un lieu forcément séduisant pour tous les IPSAliens. « Ce fut une expérience très intéressante, tant sur l'aspect historique que technique, assure Pierre Couderc (IPSA promo 2019). Toute la matinée, nous avons pu voir les différentes évolutions des avions au cours du temps ainsi que leurs spécificités, comme par exemple le passage des avions en toile, ressemblant à des cerfs-volants, aux super-étendards modernisés, ou encore l'évolution du système de volets, d'abord inexistant et rendu incontournable aujourd'hui. »

visite-ipsa-bourget-etudiants_1re_annee_musee_air_espace_aeronautique_passion_ingenieurs_avions_moteurs_professionnels_tarmac_07.jpg
Un lieu déjà centenaire
Pour Zoé Dolo et Ugo Daffara (IPSA promo 2019), la visite a surtout été l'occasion d'en apprendre plus sur l'histoire de l'aviation et de découvrir de nombreuses anecdotes. « Pendant la visite, M. Bottenmuller nous expliquait avec humour les débuts de l'aviation, les premiers essais des aviateurs lors de la Première Guerre mondiale, ce qui nous a amenés à la création de l'aéroport du Bourget en 1914 », raconte Zoé. « On a ainsi découvert que le musée avait ouvert ses portes dès 1937, dans une des anciennes aérogares à l'occasion de l'Exposition Universelle, poursuit Ugo. Nous avons ensuite admiré les répliques des aéronefs des frères Wright, de Nungesser, Coli, Costes et Bellonte ainsi que l'atelier des frères Voisin contenant deux aéronefs dont le fameux Farman N°1... »

visite-ipsa-bourget-etudiants_1re_annee_musee_air_espace_aeronautique_passion_ingenieurs_avions_moteurs_professionnels_tarmac_03.jpg
Des engins mythiques
Après la visite du Musée, chaque groupe de visiteurs s'est dirigé vers le Hall Concorde du site où les attendait le prototype du mythique Concorde 001. Vint ensuite le tour de différents engins qui ont marqué l'histoire de l'aviation, comme le Boeing 747, le Jaguar, le Super-Étendard ou encore le Mirage IV. « La visite de ces appareils nous a permis d'obtenir des exemples concrets de différents points vus lors de nos cours théoriques à l'IPSA, comme la position d'une piste par rapport au Nord ou encore les actions sur les gouvernes pour diriger l'appareil », estime Zoé. Et si un groupe d'IPSAliens a profité de sa visite pour ensuite rencontrer un pilote d'aviation d'affaire spécialisé dans le transport d'organes et discuter avec lui de son métier, d'autres groupes ont pu goûter à un autre programme comme s'aventurer dans les locaux de Dassault Falcon Service ou encore se rendre sur le tarmac en compagnie de François Charritat, directeur de l'aéroport Paris-Le Bourget. Un guide d'exception pour en savoir plus sur le fonctionnement de ce lieu très fréquenté. « M. Charritat nous a expliqué les caractéristiques particulières de cet aéroport : en plus d'être le plus ancien de la région parisienne, il est dédié uniquement à l'aviation d'affaires et se veut complètement urbain, c'est-à-dire qu'il fonctionne en harmonie avec son environnement, note Ugo. L'aéroport fait plus de 150 mouvements par jour - atterrissage ou décollage - et héberge jusqu'à 70 entreprises, ce qui représente environ 12 000 emplois au total ! »

visite-ipsa-bourget-etudiants_1re_annee_musee_air_espace_aeronautique_passion_ingenieurs_avions_moteurs_professionnels_tarmac_08.jpg
visite-ipsa-bourget-etudiants_1re_annee_musee_air_espace_aeronautique_passion_ingenieurs_avions_moteurs_professionnels_tarmac_04.jpgvisite-ipsa-bourget-etudiants_1re_annee_musee_air_espace_aeronautique_passion_ingenieurs_avions_moteurs_professionnels_tarmac_09.jpgPompiers du tarmac et simulateurs de vol
Toujours sur le tarmac, une poignée d'IPSAliens ont également eu l'heureuse surprise de pouvoir assister aux mouvements des avions aux alentours mais surtout à un « show » un peu particulier. « L'escadron de pompiers aéronautiques nous a fait une démonstration d'une intervention "feu avion", confie Amar Maguemoun (IPSA promo 2019). Par la suite, nous avons discuté avec eux et pris des photos sur leurs véhicules d'intervention ! » Enfin, d'autres groupes ont aussi eu l'opportunité de s'essayer au pilotage en pénétrant dans des simulateurs de vol plus vrais que nature. De quoi sérieusement entretenir leur passion. Tous les étudiants repartaient d'ailleurs du Bourget avec une même idée en tête : devenir ingénieur pour, à leur tour, continuer à écrire cette belle histoire qu'est l'aéronautique.

visite-ipsa-bourget-etudiants_1re_annee_musee_air_espace_aeronautique_passion_ingenieurs_avions_moteurs_professionnels_tarmac_06.jpgvisite-ipsa-bourget-etudiants_1re_annee_musee_air_espace_aeronautique_passion_ingenieurs_avions_moteurs_professionnels_tarmac_05.jpgvisite-ipsa-bourget-etudiants_1re_annee_musee_air_espace_aeronautique_passion_ingenieurs_avions_moteurs_professionnels_tarmac_02.jpg

   

Chaque année, les diplômés de l'IPSA reçoivent leurs titres d'ingénieur à la Maison de l'Unesco à Paris (7e). Entourés de leurs proches, les IPSAliens de la promotion 2014 de l'école étaient ainsi récompensés le vendredi 10 avril 2015 lors d'une cérémonie aussi prestigieuse que le cadre qui l'accueillait. Un grand moment qui clôt de la plus belle des façons leurs années passées au sein de l'école.

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_ipsa_etudiants_diplomes_avenir_anciens_ionis_education_group_2015_01.jpg
Des diplômés qui bâtiront la société avancée de demain
Qu'ils se dirigent vers une grande carrière d'ingénieur, de manager, de chef ou de créateur d'entreprise, les diplômés de l'IPSA se souviendront longtemps de cette soirée d'avril 2015 où, dans la Maison de l'Unesco, ils prenaient définitivement leur envol pour le monde professionnel. Cette cérémonie a d'abord commencé par les interventions de Marc Sellam et de Fabrice Bardèche, respectivement président-directeur général et vice-président exécutif de IONIS Education Group. « L'IPSA nous permet de rencontrer et de valoriser tous ceux qui ont des idées, de l'envie, un projet et pas seulement des "forts en maths", annonçait Marc Sellam devant l'auditoire où se mêlait diplômés, membres de l'équipe pédagogique de l'école, proches et Anciens. Nous voulons des étudiants créatifs, enthousiastes, volontaires et c'est avec eux que nous bâtirons la société avancée de demain. » Une société de demain où l'innovation sera le maître mot. « Pour le Groupe IONIS, une école d'ingénieurs doit avoir ce "plus" qui fait la différence, estimait ainsi Fabrice Bardèche. La passion ou le choix raisonné mais ambitieux, l'intelligence des grandes tendances qui fabriquent le monde de demain, conduisent les jeunes vers l'IPSA qui leur insuffle cette envie d'innovation et forge à chaque promotion des créateurs, des inventeurs, des entrepreneurs. Vous, jeunes diplômés, possédez cette force en vous : il vous suffit de la libérer. »

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_ipsa_etudiants_diplomes_avenir_anciens_ionis_education_group_2015_06.jpg

Marc Sellam et Fabrice Bardèche

Une passion et des efforts récompensés
Évidemment présent pour féliciter personnellement ces étudiants qu'il a vu grandir années après années, Hervé Renaudeau, directeur général de l'IPSA n'avait pas oublié de souhaiter bon vent tout en leur rappelant de toujours « garder intacte » cette « passion pour l'aéronautique et le spatial » qui leur avait fait choisir l'école il y a de ça quelques années : « Aujourd'hui, c'est un très grand jour, un jour qui va marquer l'histoire de nos jeunes diplômés car il s'agit de leur passage officiel de la vie étudiante à la vie professionnelle. Un titre d'ingénieur, c'est le diplôme de tous les possibles qui ouvre la porte à une large palette de métiers et de fonctions techniques, managériales, en marketing, en production, dans les affaires, voire même dans l'enseignement ou la création d'entreprise ! »

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_ipsa_etudiants_diplomes_avenir_anciens_ionis_education_group_2015_03.jpg

Hervé Renaudeau

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_ipsa_etudiants_diplomes_avenir_anciens_ionis_education_group_2015_02.jpgPhilippe Birr, membre de l'Association des Anciens de l'IPSA, était également venu féliciter les diplômés

Sur la grande scène, Roland Potez se tenait aux côtés d'Hervé Renaudeau. Président de Potez Aéronautique, une société qui intervient dans le domaine de l'aérostructure afin de réaliser des éléments d'avions ou d'hélicoptères civiles ou de combat, cet invité était heureux d'être là pour deux bonnes raisons : « Faire figure de parrain de cette promotion 2014 est très particulier pour moi, d'abord parce que l'un des récipiendaires de cette promo est Henry Potez, mon fils, mais aussi parce que toute cérémonie de cette nature permettant de célébrer l'intérêt de nos jeunes pour l'industrie représente un sens évident pour le chef d'entreprise que je suis. L'ingénieur, c'est justement la force vive, la force créatrice de notre industrie et je suis convaincu que ces jeunes ingénieurs participeront à de remarquables réalisations ! »

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_ipsa_etudiants_diplomes_avenir_anciens_ionis_education_group_2015_07.jpg

Roland Potez

Les majors à l'honneur
Après ces interventions chaleureuses, les IPSAliens étaient invités à rejoindre la tribune pour recevoir leur titre d'ingénieur. Comme le veut la tradition, ce sont d'abord les majors des différentes majeures qui ouvraient la marche. Ainsi, tous les yeux étaient tournés vers Thibault Duarte (Conception des Systèmes Aéronautiques, option Systèmes de Commandes), Kévin Humbert (Conception des Systèmes Aéronautiques, option Structures Véhicules), Alexandre Wach (Conception des Systèmes Spatiaux), Willy Leddet (Management et Logistique Industrielle) et Kelvin Roehrig (International). Bravo à eux et à tous les diplômés !

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_ipsa_etudiants_diplomes_avenir_anciens_ionis_education_group_2015_05.jpg

Fabrice Bardèche, Marc Sellam, Roland Potez et Hervé Renaudeau avec les majors de la promotion 2014

ceremonie_remise_titres_ingenieurs_ipsa_etudiants_diplomes_avenir_anciens_ionis_education_group_2015_04.jpgLa promotion 2014 au complet !


Le mot de Kelvin Roehrig, major de la majeure International
« Pour moi, l'IPSA, c'est travailler en équipe autour d'une passion commune, celle de l'aéronautique et du spatial. J'ai appris énormément de choses durant ces cinq années, avec de nombreuses matières étudiées et projets à mener. Ce qui m'a le plus plu, c'est l'esprit de franche camaraderie qui régnait à l'école. Mon meilleur souvenir ? C'était en 5e année, lors de mon double-diplôme que j'ai réalisé à la Shenyang Aerospace University, en Chine. C'était en petit comité, avec d'autres IPSAliens, et cela nous a permis de mieux nous connaître et de tisser des liens d'amitié vraiment forts. »

   

En marge de la Journée de la Femme 2015, l'IPSA organisait une conférence spéciale pour lutter contre les stéréotypes dans l'aéronautique avec plusieurs professionnelles du secteur. Cet événement a permis aux étudiantes comme aux étudiants de l'école de découvrir des parcours d'exception et de réaliser que la passion pour l'aviation - et l'ingénierie en général - ne connaît pas de limite.

   

Permettant aux étudiants et au grand public de s'essayer virtuellement au pilotage d'avions et d'hélicoptère, la Semaine du Vol de l'IPSA est un rendez-vous annuel que les passionnés d'aéronautique n'hésitent pas à cocher sur leur agenda. Pour son édition 2015, organisé du 16 au 28 février, l'événement ne dérogeait pas à la règle en accueillant des simulateurs de vol d'Airbus A320 et de Jet Ranger Bell 206 en plus de celui de Boeing 777 conçu par les membres de l'association IPSA Flight. Un beau moment d'échange et de partage immortalisé par ce reportage vidéo.

 
 
 

Nuage de tags